La migraine ophtalmique à cause du soleil

L’été, nous profitons des beaux jours et de la chaleur, mais peut-on avoir une migraine ophtalmique à cause du soleil ? La forte luminosité peut-elle aggraver une migraine ? C’est indispensable de connaitre les éléments déclencheurs de migraine, pour ensuite mieux contrôler le déclenchements et les crises de migraine.

Selon les études, il y a bien une corrélation entre le soleil et les crises de migraines, alors comment le soleil peut interagir avec notre corps pour nous donner des céphalées ?

En réalité, regarder le soleil directement fait mal aux yeux, mais c’est le cas pour tout le monde, et les personnes non-migraineuses n’ont pas de maux de tête après cette action (qu’il ne faut pas faire). Si le soleil provoque des migraines et des migraines ophtalmiques, c’est pour d’autres raisons !

Il y a deux facteurs :

La forte luminosité : Même sans regarder le soleil, une luminosité intense est très mauvaise pour les migraineux, car la lumière est présente dans toutes les directions, et on peut rarement éviter la lumière lorsqu’on est dehors. La lumière intense fatigue beaucoup les yeux, et embrouille le cerveau parce qu’il est constamment en train de contrebalancer les images reçues. Une migraine peut alors apparaitre avec de la fatigue visuelle.

La chaleur : Le soleil produit de la chaleur, et la chaleur peut être un élément déclencheur de migraine ophtalmique. Attention donc à ne pas trop s’exposer

Les chercheurs pensent aussi qu’il y a certaines longueurs d’onde du rayonnement électromagnétique du soleil qui provoque des migraine, tandis que d’autres n’en provoquent pas. La lumière bleue pourrait être à l’origine de bien plus de migraine comparée aux autres couleurs du spectre lumineux du soleil comme la couleur verte qui aurait des effets moins néfastes sur les migraines ophtalmiques.

Ces éléments sont des événement déclencheurs, mais ils sont aussi des facteurs aggravants, il faudra donc éviter le soleil intense si vous êtes atteint d’une crise de migraine. Car une fois la crise installée, il faut essayer de réduire sa douleur, et cela passe par l’évitement du soleil. De plus, cela vous permettra d’éviter la photophobie (sensibilité accrue à la lumière) qui est un symptôme commun.

En plus de cela, il y a d’autres précautions à prendre pour éviter les migraines, il s’agit d’éviter un ensemble de facteurs pour diminuer drastiquement l’apparition des migraines.

 

Une migraine ophtalmique à cause du soleil ? Soignez-vous !

Après une migraine qui est apparue suite à une exposition au soleil, il faut maintenant se soigner ! Quels sont les soins pour ce genre d’affection ?

Le fait que le soleil a causé la migraine ne change pas la méthode de traitement, il en va de même pour la migraine classique ou la migraine ophtalmique. Ce ne sont que des causes, et des variations de perception propre à chaque individu, a un instant T. L’objectif principal est le même : réduire la vasodilatation des vaisseaux sanguins du cerveau, Quelles que soient les causes ou les symptômes, avec aura ou non.

  • Il faut prendre un médicament (Antalgique de niveau I, Anti-inflammatoire non stéroïdiens) dès le début de la crise.
  • Il faut s’allonger dans le calme et éviter la lumière
  • Boire de l’eau pour éviter la déshydratation (très utile en période de canicule).

Si vous ne pouvez pas vous allonger immédiatement après le début d’une crise, vous pouvez porter des lunettes adaptées anti-migraine, nous vous conseillons également d’avoir des médicaments à porter de main même pendants vos sorties et voyage ! Essayez d’éviter la forte luminosité ainsi que le bruit.

 

Si vos symptômes persistent, ou qu’une crise de migraine dure dans le temps, alors il faudra consulter un professionnel de santé qui pourra poser un diagnostic, et prescrire des médicaments plus puissants. Les migraines sont bénignes, mais il est très important de trouver les causes de l’affection pour bien se soigner.

Retour en haut