Migraine et hypertension : L’influence de l’hypertension dans la migraine ( céphalées )

L’hypertension et le stress peuvent provoquer de nombreux problèmes de santé, parmi-eux : on retrouve les céphalées de tension, et parfois des migraines. Comment soulager les maux de tête liés à un stress ou à une hypertension ? Quels sont les symptômes de ces affections ?

Différence entre la migraine et les céphalées de tension

Dans un premier temps, il faut bien différencier la migraine d’une céphalée de tension, car ce sont des affections dissociables qui ne se traitent pas de la même façon.

La migraine se reconnait facilement :

  • Maux de tête d’un seul coté de la tête dans la plupart des cas
  • Douleur pulsatile (sensation de battement dans les tempes ou sur la zone frontale).
  • Douleur plutôt forte et incapacitante
  • Symptômes annexes : photophobie, phonophobie, nausée, vertiges, vomissements, dégradation temporaire de la vue et de la capacité de concentration.
  • Dure entre 3h et 72h

La migraine est causée par des déclencheurs spécifique et propre à chaque individu, il peut s’agir d’un manque de sommeil, d’une activité physique trop intense, d’une lumière vive, d’une odeur, du stress, de l’hypertension.

Il ne faut pas la confondre avec la céphalée de tension, qui n’est pas une migraine. Voici comment reconnaitre une migraine de tension :

  • Maux de tête sur l’ensemble de la tête, douleur en casque et douleur diffuse, constante
  • Douleur faible à modéré
  • Pas de symptômes annexes
  • Dure entre 30 minutes et 7 jours.

La céphalée de tension est causée par des tensions musculaires, le stress, les problèmes de sommeil et les pathologies articulaires, notamment au niveau du cou.

Dans la suite de cet article, nous nous concentrons sur l’influence de l’hypertension dans les migraines seulement.

Relation entre l’hypertension et les migraines

Si on écarte les céphalées de tension pour se concentrer uniquement sur les migraines, on remarque que l’hypertension joue un rôle dans les migraines.

En effet, il y a un lien entre les patients qui consultent pour des migraines, et les patients qui consultent pour une hypertension. On constate que les patients migraineux sont plus à même d’avoir une hypertension artérielle, même légère. Dès lors, il y a un lien de causalité qui se forme.

C’est en parti pour cela que des traitements de fonds à base d’antihypertenseurs sont proposés aux migraineux.

Voici quelques catégories de médicaments qui ont un impact positif sur les migraines :

  • Antiépileptique (topiramate)
  • Antihypertenseur (bêta-bloquants comme le propranolol )
  • Anti-inflammatoire (ibuprofène)
  • Antalgique (paracétamol,…)

 

À la base, ces médicaments de type antihypertenseurs n’étaient pas prévus à cet effet, mais les scientifiques constatent un lien entre la prise d’antihypertenseurs, et la diminution des migraines. Une fois cet effet mis en évidence, les médecins se sont mis à prescrire ce type de médicament qui donne de bons résultats pour combattre les migraines (en intensité et en fréquence).

Il est certain que nous ne disposons pas assez de connaissances pour connaitre très exactement le lien de cause à effet, mais il y a bien un lien entre hypertension et migraine. De la même façon, on sait que le stress et la migraine sont liés, il y a de nombreuses études en cours pour obtenir plus d’information à ce propos.

Soigner une céphalée de tension

La céphalée de tension est donc une affection différente de la migraine, elle se traite avec du paracétamol, et un traitement de fond pourra être mis en place à l’aide de professionnels de santé. Si vous avez un doute ou une question, si vous ne reconnaissez pas vos douleurs, il est préférable de consulter un médecin, qui pourra diagnostiquer puis traiter vos maux de têtes, qui peuvent être des migraines ou des céphalées de tension

Soigner une migraine (qui peut être provoqué par de l’hypertension)

Nous l’avons dit, l’hypertension est un facteur déclencheur de migraine, comme beaucoup d’autres facteurs. Cependant, les migraines sont traitées de manière globale, avec la prise en compte de tous ces facteurs déclencheurs ou aggravant.

À domicile, une migraine peut se traiter avec des antalgiques comme le paracétamol ou des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ces médicaments sont efficaces pour traiter la migraine, pour la plupart des patients.

Après la prise de ces médicaments, il y a d’autres actions à mettre en place

  • Se reposer dans un endroit sombre et calme
  • Bien s’hydrater
  • Se détendre
  • Ne pas s’exposer à des lumières fortes ou vive

Si la migraine persiste, il faudra consulter un médecin qui pourra prescrire des antalgiques plus fort. Si les crises sont trop fréquentes, un traitement de fond pourra être mis en place, et ce traitement de fond dépendra de l’origine de vos migraines.

Prévenir les migraines

Pour prévenir l’apparition de crise de migraine, il faut adopter un mode de vie anti-migraine qui consiste à éviter les facteurs déclencheurs connus.

  • Éviter l’alcool, le tabac
  • Protéger ses yeux avec des lunettes adaptées qui filtrent les longueurs d’ondes responsables des migraines (Exemplaire disponible en bas de l’article).
  • Gérer son stress (yoga, méditation, exercice de respiration,…)
  • Rester hydraté
  • Bien dormir (pas de manque de sommeil, pas d’excès)
  • Traiter l’hypertension potentielle

 

Ces informations ont pour objectif la compréhension de la migraine et de son fonctionnement, mais elles n’ont pas à vocation de remplacer les conseils avisés des professionnels (médecins généralistes, spécialistes, neurologues).

Retour en haut