Une aura ophtalmique sans migraine ?

L’aura ophtalmique, également connue sous le nom d’aura visuelle, est une expérience sensorielle complexe qui touche principalement la vision et les régions associées. Ce phénomène peut se manifester par des flashes lumineux, des lignes ondulées, des points aveugles ou d’autres distorsions visuelles déconcertantes. Normalement, l’aura ophtalmique est associée à la migraine, et elle se présente avant les céphalées, mais peut-il y avoir une aura ophtalmique sans migraine (maux de tête) ?

Une aura ophtalmique sans migraine ?

Est-il possible d’avoir des symptômes visuels, lié à une migraine apparemment inexistante, puisqu’aucun maux de tête n’apparait ? Certains appellent cela une aura visuelle sans migraine, ou une aura visuelle sans céphalées.

Oui !

Il existe des cas où l’aura ophtalmique se manifeste indépendamment de toute céphalée ultérieure, laissant les personnes concernées perplexes et inquiètes quant à la signification de ces symptômes isolés. Dans cet article, nous allons explorer en profondeur ce phénomène rare, examiner les différentes manifestations de l’aura ophtalmique sans migraine, ainsi que ses implications médicales potentielles.

Il est essentiel de souligner que les informations contenues dans cet article sont à caractère informatif uniquement et ne doivent en aucun cas remplacer les conseils et le diagnostic d’un professionnel de la santé qualifié. Si vous ou quelqu’un de votre entourage faite face à des symptômes d’aura ophtalmique sans migraine, et que les symptômes apparaissent régulièrement, alors il sera préférable de consulter un professionnel de santé !

L’aura ophtalmique sans migraine peut entraîner des symptômes visuels déroutants et variés qui diffèrent selon chaque personne. Certaines personnes peuvent voir des flashs de lumière éblouissants, des motifs ondulants ou même des zones aveugles dans leur champ de vision. D’autres peuvent percevoir les couleurs ou les formes de manière altérée. Ces épisodes visuels peuvent survenir de manière imprévisible, parfois pendant quelques minutes, parfois durant plusieurs heures, même en l’absence de maux de tête. Pour ceux qui en font l’expérience, ces manifestations peuvent être dérangeantes et poser des questions sur leur origine et leur prise en charge médicale, toujours en raison de l’absence de mot de tête. C’est pourquoi il est important de comprendre en profondeur ce phénomène.

Comme les autres types de migraines, la migraine ophtalmique peut s’accompagner de symptômes plus communs pour une migraine : Trouble de concentration, intolérance au bruit, et surtout à la lumière dans notre cas, nausées…, )

Les causes de l’aura ophtalmique sans migraine

L’aura ophtalmique sans migraine peut se présenter dans le cadre d’une migraine ophtalmique classique, Alors pourquoi vous n’avez pas de maux de tête ?

  • Le seuil de tolérance a la vasodilatation (dilatation des vaisseaux sanguins dans la tête) n’est pas dépassé, votre cerveau n’émettra aucune douleur.
  • Le processus de douleur ne se déclenche pas pour des raisons encore indéterminées par la science.
  • Le stress, l’anxiété, les hormones, ou des conditions médicales sous-jacentes peuvent jouer un rôle sur les maux de tête perçus !

Comme nous le voyons, il s’agit de migraine classique, avec des symptômes visuels, mais sans maux de tête. Et ces symptômes peuvent apparaitre par différentes raisons, même si elles ne sont pas précises. En effet, les scientifiques ne savent pas encore exactement pourquoi les céphalées n’apparaissent pas pour certains patients, tandis qu’elles apparaissent pour d’autres.

Comment savoir si je suis touché par ce type « d’aura visuelle sans migraine » ?

Si des symptômes visuels se présentent sans céphalées, on peut alors confondre l’aura ophtalmique sans migraine, avec d’autres affections d’ordre ophtalmique…

On reconnait une migraine ophtalmique, car le patient sait qu’il est sujet à des migraines classiques, et que des maux de tête surviennent lors de ces crises. On reconnait également la migraine ophtalmique puisque les symptômes sont temporaires, contrairement à la plupart des pathologies ophtalmiques.

Quoi qu’ils en soient, les migraines ophtalmiques sont bénignes dans la plupart des cas, mais il faut les traiter pour améliorer le confort de vie. N’hésitez pas à consulter des professionnels en cas de doute.

Portez-vous bien !

PS : Si vous voulez réduire vos symptômes et rester en activité, optez pour des lunettes anti-migraines qui filtrent les longueurs d’onde déclencheurs de maux de tête. Cela réduit les symptômes et l’apparition de crises.

 

Retour en haut